Effets sectaires de l'ukulélé...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par LP le Lun 18 Juil - 19:07

je me demandais... est-ce que l'ukulélé n'aurait pas légèrement tendance à développer un esprit sectaire... une sorte d'effet indésirable... que j'ai un peu l'impression d'avoir vécu et constaté... on tombe dedans, comme si la Révélation nous était apparue, on passe des heures à en jouer, on devient exhibitionniste du truc, on se rencontre même, on chante et vit des trucs à plusieurs autour du petit instrument, et même incidemment on n'écoute presque plus rien d'autre que de la musique à l'ukulélé...
j'en sors et elle m'apparait un peu comme une évidence, cette secte de l'ukulélé, de happy few presque, détenteurs d'un secret que seuls les autres ukulélistes peuvent comprendre et partager...
j'ai fumé ou quoi ?
avatar
LP

Messages : 3684
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 44
Localisation : Capitale des Ruines...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Invité le Lun 18 Juil - 20:25

flower


Dernière édition par Mimine le Jeu 28 Juil - 12:08, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Gollum le Lun 18 Juil - 21:06

Un peu d'accord avec toi Philippe. C'est bon enfant pour beaucoup de gensje pense, mais après tu as des leaders non-charismatiques, généralement, ou le plus souvent ceux qui ont un niveau musical faible , désolé d'employé ce terme mais c'est la réalité qui vont inventer une culture du uke, pour devenir un gourou minable espérant sur un malentendu se goinfrer une adepte du cul.....te. La bière est le breuvage d'intronisation d'un nouveau membre qui doit connaître au moins une chanson de Trenet, avoir également un côté donneur de leçon en dénonçant le racisme dans le monde mais pour être tendance doit montrer un petit côté antisémite voilé. Mais ne te trompe pas Philippe ce côté sectaire est la proprité de braves pauvres types, ou pauvres filles mal dans leurs peaux, en mal de reconnaissance et voulant se donner une stature patheticominabiliste. J'ajoute que bien souvent ces leaders merdico-attardés sur Internet montre jamais leur gueule et bien souvent ce sont ni des apollons ou des déesses. J'ai eu un echantillon au FIUL, quand je vois les pseudos et les avatars...
avatar
Gollum

Messages : 2437
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 49
Localisation : toujours là pour défendre mon maîmaître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Gollum le Lun 18 Juil - 21:09

Euh j'ajoute en me relisant qu'ils aiment bien donner des leçons d'orthographe, et à ceux qui me lisent, je sais qu'avec ils on met ent à la fin du verbe, mais comme dit je m'en moque...
avatar
Gollum

Messages : 2437
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 49
Localisation : toujours là pour défendre mon maîmaître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par LP le Lun 18 Juil - 22:07

t'es un punk, Jojo...
non, mais ça me semble un peu étrange ce phénomène tout de même... limite flippant d'une certaine façon, parce que j'ai bien conscience d'en avoir été, de l'avoir vécu...
après ce qui m'interpelle aussi, quand t'en es sorti, c'est l'indifférence totale de la plupart des adeptes, même ceux avec qui tu as partagé des trucs... ça fait bizarre...
avatar
LP

Messages : 3684
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 44
Localisation : Capitale des Ruines...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Invité le Lun 18 Juil - 22:12

flower


Dernière édition par Mimine le Jeu 28 Juil - 12:08, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Gollum le Lun 18 Juil - 22:13

avatar
Gollum

Messages : 2437
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 49
Localisation : toujours là pour défendre mon maîmaître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Gollum le Lun 18 Juil - 22:17

Je pense que cette vidéo résume tout à fait tes propos l'oiseau, il paraît que c'est drôle...
avatar
Gollum

Messages : 2437
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 49
Localisation : toujours là pour défendre mon maîmaître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Invité le Lun 18 Juil - 22:23

flower


Dernière édition par Mimine le Jeu 28 Juil - 12:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par LP le Lun 18 Juil - 22:26

bon moi j'ai souri au moment des incantations, c'est second degré, c'est tellement absurde que ça se moque de personne, non moi je parle d'autre chose : je crois que l'ukulélé developpe un esprit sectaire. Twisted Evil
est-ce que ça existe chez d'autres musiciens ? j'en sais rien...
avatar
LP

Messages : 3684
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 44
Localisation : Capitale des Ruines...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Gollum le Lun 18 Juil - 23:16

Bah je te vois venir, genre tchoukachouc...
avatar
Gollum

Messages : 2437
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 49
Localisation : toujours là pour défendre mon maîmaître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par LP le Lun 18 Juil - 23:55

genre ukulélé et rien d'autre surtout.
mais objectivement, un album d'ukulélé, c'est quasiment inécoutable dans la durée, et la répétition.
ça marcherait sinon.
à l'enregistrement, c'est difficilement exploitable un ukulélé ; avec cet instrument, on passe outre un certain nombre d'exigences liées aux qualités et à la variété du son.
mais son pouvoir est ailleurs ; dans l'espèce de tolérance sonore (qui confine à la surdité) qu'il instille chez ses adeptes. dans sa magie scénique, surtout quand la scène est une chambre, un jardin, un coin de la maison.
un tel amour pour cet instrument (que j'ai adoré) et par conséquence le repli sur l'univers "ukulélé" me semblent aujourd'hui tellement irrationnels.
avatar
LP

Messages : 3684
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 44
Localisation : Capitale des Ruines...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Gollum le Mar 19 Juil - 6:58

Tu pousses  un doigt trop loin ta réflexion l'ami, le uke reste un instrument normal avec des gens aussi normaux pour la plupart.  Tu as peut-être été trop loin également à un moment dans le délire uke appelé par des voix divines  (tel une invitation raelienne).
avatar
Gollum

Messages : 2437
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 49
Localisation : toujours là pour défendre mon maîmaître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par LP le Mar 19 Juil - 7:44

ouais, vers un nouvel âge réminiscent... avec des gens normaux, gentils, rigolos et toujours contents, des joueurs d'ukulélé, quoi...
avatar
LP

Messages : 3684
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 44
Localisation : Capitale des Ruines...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Invité le Mar 19 Juil - 9:01

flower


Dernière édition par Mimine le Jeu 28 Juil - 12:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par fullbazar le Jeu 21 Juil - 18:39

moi, venant du chant de la MAO et de la guitare pour faire court, j'ai aussi j'ai remarqué la tendance au sectarisme dans le milieu du uke. Et j'ajouterai un sectarisme qui se décline à plusieurs niveaux.

le premier niveau de la part des gens qui découvrent la musique tardivement à travers l'apprentissage du uke: ils vivent "uke", mangent "uke", boivent "uke", respirent "uke". Ne connaissant rien au départ, ils se raccrochent à ce qu'il connaissent et difficile de les ouvrir à d'autres instruments. Pensant que le uke est la solution universelle à toute musique. A leur décharge, on retrouve cela dans toutes les premières expériences musicales vocales ou instrumentales. par contre là où ça blesse c'est que certains jouent du uke sans même connaître les rudiments de base du solfège mais affirment qu'il font de la musique ... C'est la secte de l'inculture, si elle rencontre un guide plus érudit elle peut être récupérée

le niveau suivant, c'est dans les réseaux sociaux ukuléliens qu'il se ressent le plus avec la prise de leadership (très rarement démocratique ni au mérite mais le plus souvent à la grande gueule) en imposant leur point de vue à tous ceux qui voudraient en proposer un autre. Ils ont généralement derrière eux une bande de suiveurs béats qui disent amen à toutes leurs saillies et ont l'assentiment du ou des gardiens du Temple s'il y en a. c'est la secte de la pensée unique comme on en trouve souvent dans le microcosme des réseaux sociaux.

le dernier niveau ce celui de ceux qui ont saisi la mode du uke à son apparition il y a quelques années, qui ne sont que très rarement débutants et qui considèrent que le uke est le symbole d'une époque et que tout ce qui n'est pas de cette époque est forcément banni, c'est un milieu fermé avec ses codes vestimentaires et stylistiques très établis, très branchouille et élitiste.
avatar
fullbazar

Messages : 4036
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 56
Localisation : Lorraine Centre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Invité le Jeu 21 Juil - 18:51

flower


Dernière édition par Mimine le Jeu 28 Juil - 12:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Gollum le Jeu 21 Juil - 19:10

C'est vraiment bien décrit Full. Tchicachouc? Cul-oh? Ou des truc dans le genre essayent d'intellectualiser le truc genre maldanstapo decallé et je mla pète pour montrer que j'existe.  Des musiciens comme Val qui viennent d'autres instruments quoiqu'on en pense ne sont pas dans cette direction
avatar
Gollum

Messages : 2437
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 49
Localisation : toujours là pour défendre mon maîmaître

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par fullbazar le Jeu 21 Juil - 21:39

Georges a écrit:C'est vraiment bien décrit Full.
ben, il suffit de bien observer lol!
avatar
fullbazar

Messages : 4036
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 56
Localisation : Lorraine Centre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Invité le Ven 22 Juil - 16:04

Ben ça alors, v'là que j'fais partie d'une secte ! De ceux qui ne connaissent ni le solfège ni d'autres instruments.
Vite, un psy !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par fullbazar le Ven 22 Juil - 21:01

T'inquiète, c'est un peu un passage obligé pour les débutants totaux, mais ça se soigne ce cas là Toto et tant que tu n'imposes rien à personne t'es pas dans la secte ....


PS je me doutais que certains allaient s'identifier ...
avatar
fullbazar

Messages : 4036
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 56
Localisation : Lorraine Centre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Invité le Ven 22 Juil - 21:12

fullbazar a écrit:-1- "... les débutants totaux ... "
-2- "... t'es pas dans la secte .... "

-1- Hi hi hi Very Happy

-2- Ouf, grand soulagement !

Mais y'a un peu de vrai dans ce que vous dites ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par fullbazar le Dim 24 Juil - 9:13

le plus drôle c'est que j'arrive à placer "totaux" et "Toto" dans la même phrase : j'avais pas fait gaffe sur le coup lol!

Taux Tôt (On l'avait pas faite celle-là) a écrit:Mais y'a un peu de vrai dans ce que vous dites ...
C'est évident que c'est du fait de la synthèse un peu caricaturale, c'est un peu exagéré mais il faut bien appeler un chat un chat . Et quand on est au début d'une histoire ou d'une passion et qu'on est à fond dans le truc, on n'en voit que les bons côtés. La Perdrix lance son interrogation à un moment où, passé à autre chose, elle s'impose à son esprit, il ne l'avait pas quand il était dans le Uke jusqu'au dernier poil de son anatomie ...  

Perso, n'ayant jamais placé le uke comme l'instrument ultime ou majeur dans ma vision générale de la musique, mais comme un instrument secondaire, nécessitant d'être soutenu dans le plus souvent des cas, ça m'a immédiatement sauté aux yeux, surtout que j'avais déjà observé le même phénomène de communautarisme chez les jazzeux, slideurs ou les shreddeurs dans le monde de la guitare.

Après, on peut aussi reconsidérer le monde du uke par rapport aux autres.
Certes, vu de l'intérieur, il semble avoir depuis quelques années un regain de popularité, mais ça reste un epi ou micro phénomène malgré tout : pas de presse spécialisé, ni d'évènement (salon ou festival) ou d'instrumentiste qui fasse les gros titres  nationaux ou internationaux. Il n'existe que quelques clubs, le plus souvent urbains, disséminés sur le territoire, non fédérés ( c'est plus la secte dans la secte que la secte globale et unique), avec des tendances internes plus liées à ceux qui en détiennent la direction que le respect de la différence des aspirations de ses membres, où on pense que jouer à plusieurs sans vraiment se structurer, ni s'entendre ni s'écouter, c'est "jouer ensemble" et que ça va suffire à effacer le côté désuet et enfantin du uke.

Ensuite, le uke bénéficie en général de la part d'un public non averti (ou non musicien au choix ) d'une certaines clémence car il est plus souvent considéré comme un jouet pour enfant que comme un instrument à proprement parler : quel étonnement de voir qu'il peut accompagner une chanson ou que l'on puisse jouer dessus des airs connus !! Mais comme l'a fait remarquer la Perdrix, cet étonnement est de courte durée, on s'en lasse vite dans l'auditoire.

Perso, les seuls qui pour moi ont suscité mon intérêt dans les artistes utilisant le uke sont soit ceux qui l'ont incorporé dans leur instrumentation orchestrale pour y apporter une couleur spécifique (Cocoon, Julien Doré , Thomas Fersen entre autres) , soit ceux qui ont monté un ensemble de uke avec, justement ( on peut supposer sciemment)  pour compenser la pauvreté relative du uke, l'attribution à chacun de jouer une partie différente de l'arrangement ( The Ukulele Orchestra of Great Britain sont pour moi le must dans le genre), et qui proposent un vrai spectacle où on ne se lasse pas et où la technique est mise au service du projet global et pas le seul centre d’intérêt, l'auto-dérision et l'humour lui prenant largement le pas .

Et même quand ils sont sérieux, ils sont crédibles


Plus que ce genre de maëlström qui n'a de musical que le nom

avatar
fullbazar

Messages : 4036
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 56
Localisation : Lorraine Centre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par fullbazar le Dim 24 Juil - 10:11

Et le pire du pire c'est l'auto satisfaction et l'ébahissement que l'on rencontre dans les commentaires de certaines publications sonore ou audio visuelle : c'est pire que le monde des bisounours
avatar
fullbazar

Messages : 4036
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 56
Localisation : Lorraine Centre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par LP le Dim 24 Juil - 10:35

le fait de découvrir qu'on peut pour la première fois de sa vie (parfois bien avancée) jouer (modestement) de la musique, une chanson, chantonner, chanter même, confectionner le petit spectacle d'une vidéo à la maison, participe forcément de la magie de cet instrument ; ceux qui viennent d'ailleurs, de la guitare, du piano, dont ils abandonnent la pratique, gagnés par la révélation de l'ukulélé, m'étonnent davantage, même si je conçois aussi que la puissance de l'instrument résulte aussi de sa "faiblesse", son épure qui ramène tout à l'essentiel, la structure "osseuse" d'un morceau ou d'une compo.

personnellement, le royal orchestra ne m'emballe pas du tout, j'ai juste l'impression d'un numéro de cirque incroyablement long et ennuyeux. mais bon, je ne suis pas objectif, depuis le début je déteste l'ukulélé en groupe ou sur scène.
avatar
LP

Messages : 3684
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 44
Localisation : Capitale des Ruines...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effets sectaires de l'ukulélé...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum